Rencontres fétichistes, ca vous tente ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les pieds, les fesses, les seins, les jambes, les talons aiguilles, le latex, les petites culottes ou encore le nombril ont tous un point commun : pour de nombreuses personnes, ce sont des fétiches. Qu’est-ce qu’un fétiche ? Il s’agit d’une partie du corps, d’un objet, ou même d’une matière qui suscite une attirance sexuelle. Vous êtes intéressé par une rencontre coquine placée sous le signe du fétichisme ? Vous souhaitez enfin laisser libre cours à vos fantasmes ? C’est possible, grâce à notre site de rencontre. Mais, avant de nous intéresser un peu plus en détail au plan cul fétichiste, faisons le point sur ce que l’on désigne comme une paraphilie, une orientation sexuelle différente, peu commune.

Qu’est-ce que le fétichisme ?

D’après le dictionnaire Larousse, la définition du fétichisme est la suivante : « Déviation des pulsions sexuelles d’un sujet sur un objet érotique de substitution qui peut être aussi bien une partie déterminée du corps (cheveux, seins, fesses) qu’un objet (vêtement, chaussure). » D’après nous, cette explication est incomplète. En effet, la nature des fétiches est bien plus variée que le laisse supposer cette définition. C’est d’ailleurs ce que nous allons voir, dans la suite de ce guide.

Le fétichisme est une orientation sexuelle particulière, qui n’est pas si tabou que l’on pourrait le penser. D’ailleurs, il est présent un peu partout dans notre société : dans les publicités notamment, mais aussi au cinéma. Savez-vous que Quentin Tarantino est un fétichiste des pieds ? Que les succès des chaussures Louboutin s’explique, entre autres, par le fétichisme des talons hauts ? Aussi, il n’y a plus de raison de cacher vos tendances fétichistes !

Dans la suite de cet article, nous allons nous intéresser un peu plus en détail aux différents types de fétichismes. Ceux-ci peuvent concerner une partie du corps, mais aussi un objet ou une matière (un textile, un fluide corporel, etc.).

Le fétichisme d’une partie du corps

Le fétichisme le plus répandu est, sans grande surprise, le fétichisme des pieds et des orteils. C’est ce que l’on appelle la podophilie. Mais alors, comment cela se traduit-il, en pratique ? Eh bien, la podophilie peut impliquer un contact sexuel (la masturbation avec des pieds, par exemple). D’autres préfèrent lécher ces parties du corps, ou même se faire écraser les pieds. Si la podophilie se traduit généralement par une rencontre coquine ou un plan cul, sachez toutefois que certains fétichistes sont platoniques : ils se contentent d’admirer les pieds sans avoir de contact avec eux.

Les pieds ne sont pas les seules parties du corps qui font l’objet de fantasmes. Les fesses, les mains, les seins, mais aussi le nombril et même le nez peuvent être des fétiches pour certaines personnes.

Le fétichisme d’un objet

La majorité des objets qui suscitent une attirance sexuelle sont des vêtements ou des accessoires. Ce sont les jupes, les collants, les chaussures (et notamment les talons aiguilles), mais aussi les lunettes et, sans surprise, les petites culottes. D’ailleurs, le Bu rusera est une forme de fétichisme bien connu. Né au Japon, ce fétichisme des petites culottes s’est exporté partout dans le monde, même en France. En effet, il existe un site spécialement dédié à la vente de petites culottes portées. Le Burusera s’exprime de plusieurs façons : alors que certaines personnes se contentent de regarder les culottes sous la jupe, d’autres aiment les renifler ou se masturbent avec.

Bien évidemment, d’autres objets peuvent faire l’objet d’un fétichisme. D’ailleurs, il existe autant de fétichismes que de fétiches !

Le fétichisme d’une matière

La matière en question peut être un textile :

  • le latex par exemple, qui est un fétiche bien connu,
  • le velours,
  • le vinyle,
  • la soie…

Généralement, c’est le toucher de la matière, mais aussi son rendu sur la peau qui suscite une certaine excitation sexuelle. Dans cette catégorie, nous devons également mentionner le fétichisme de certains fluides corporels : l’urine, la transpiration, les menstruations, etc. D’ailleurs, ce type de fétiche est généralement lié à celui des vêtements, notamment des petites culottes.

Le fétichisme expliqué par la philosophie et la psychanalyse

Le terme « fétichisme » a été annoncé pour la toute première fois par Alfred Binet en 1887. Ce psychologue explique l’attirance pour tel ou tel fétiche par la toute première expérience sexuelle dans l’enfance. En d’autres termes, le fétichisme serait à l’origine d’une empreinte émotionnelle très forte, ressentie pendant l’enfance et transposée à l’âge adulte sous forme de fétiche. En revanche, d’après Freud (le père de la psychanalyse), le fétichisme est dû à la peur de la castration, ce qui ne permet pas d’expliquer le fétichisme chez la femme.

Le fétichisme, une forme de paraphilie

Précédemment, nous avons évoqué le terme de paraphilie. Ce terme désigne une attirance sexuelle atypique et concerne d’autres pratiques comme le candaulisme, le sadomasochisme, et plus globalement le libertinage. Aujourd’hui, dans notre société, certaines paraphilies sont plus acceptées que d’autres. En revanche, certaines sont punies par la loi. C’est le cas du « frotteurisme », le plaisir de se frotter sur des personnes sans leur consentement.

Auparavant, le fétichisme était considéré comme une déviance sexuelle. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. En effet, comme nous l’avons mentionné précédemment, on retrouve de nombreuses évocations du fétichisme dans la pop culture, mais aussi dans les publicités et même dans les ouvrages littéraires.

Plan cul et rencontre coquine : comment laisser exprimer son fétichisme ?

C’est décidé, vous allez assumer votre fétichisme ? Ou, à l’inverse, vous souhaitez expérimenter une rencontre coquine avec un fétichiste ? C’est possible, grâce aux sites de rencontres spécialisés dans le plan cul. Sur Gareauxcoquines, vous trouverez certainement votre bonheur. Mais, pour une recherche bien spécifique, sachez qu’il existe des plateformes spécialisées dans les rencontres autour du fétichisme. Pour les trouver Google est votre ami 🙂

Bonne nouvelle : quel que soit votre fétiche, vous trouverez forcément une personne pour partager avec vous votre fantasme ! Alors, mettez-vous dès à présent à la recherche d’un plan cul !

Partager.

A pros de l'auteur

Laisser un commentaire